Téléphone 05 55 33 86 00

Dans les médias ...

Le CIDFF Limousin apparaît dans les journaux, dans des reportages télé ou encore à la radio .....


En juin, la CCI de la Corrèze, dans son magazine Le Mag, consacre un article à l'entrepreunariat au féminin. Retrouver une interview de notre juriste.




A l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, "Le Populaire du Centre" consacre un article au CIDFF du Limousin et aux actions menées dans le cadre de cette journée.



Le centre d'information sur les droits des femmes et des familles du Limousin a déménagé mi-février 2019 du 29C, rue des Pénitents-blancs, à Limoges, où il a passé 18 ans, au 46, avenue des Bénédictins. Un lieu plus facile à repérer et à l'agencement plus adapté à l'accueil d'un public ayant besoin avant tout d'être rassuré. © Brigitte AZZOPARD


Journée des droits des femmes en Limousin : des rendez-vous pour tendre vers l'égalité

Publié le 04/03/2019 à 21h55

Le 8 mars, on célèbre partout dans le monde la Journée internationale des droits des femmes, officialisée par les Nations unies en 1975, 1982 pour la France. En Limousin, le centre d'information sur les droits des femmes et des familles organise plusieurs manifestations.

« Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement. »
C'est le thème choisi cette année par les Nations unies à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars.

Un sujet relayé en Limousin notamment par le centre d'information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) du Limousin. Lequel donne plusieurs rendez-vous ces prochains jours.

Vendredi 8 mars A Aubusson, à la maison de l'emploi et de la formation, l'ARS (agence régionale de santé) organise une journée informative et ludique sur les questions de santé : hygiène, sexualité, ateliers de self défense...

A la maison d'arrêt de Limoges, de 14 heures à 16 heures, un atelier mixte permettra à des détenus d'amorcer une réflexion sur l'évolution des droits des femmes.

Lundi 11 mars « Tous différents tous égaux » est le nom d'une action expérimentale menée à Meyssac, en Corrèze. L'idée était de sensibiliser le milieu de l'école sur les stéréotypes de genres. Un travail a été mené sur la réorganisation de la cour de récréation, jusque-là largement monopolisée par le terrain de foot des garçons. Présentation du réaménagement de l'espace et du travail pédagogique mené en parallèle dès 20 heures, salle de Versailles.

Mardi 12 mars Une journée « Egathon » est organisée à Guéret. Objectif : imaginer au quotidien des actions pour favoriser l'égalité garçons-filles. Le CIDFF participera à l'animation des différents ateliers à l'adresse des acteurs éducatifs.

Jeudi 21 mars Cette journée n'est pas directement liée à la Journée internationale des droits des femmes, mais elle la prolonge idéalement. Depuis début février et jusqu'à fin avril, dans le cadre de l'opération « Un projet à contre-courant », dix femmes issues des quartiers de Limoges travaillent à un retour vers l'emploi avec le CIDFF et la Boutique club emploi, qui aide les demandeurs d'emploi dans leurs démarches.

En l'occurrence vers des métiers souvent pas envisagés car étiquetés masculins. De 8 heures à 16 h 45, elles pourront physiquement voir ce que l'on fait lorsqu'on devient soudeuse, maçonne ou mécanicienne. Une façon très concrète et maligne de lutter contre les inégalités, alors que seulement 12 % des 87 familles professionnelles sont mixtes.

Le CIDFF, c'est quoi ? - Le centre d'information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) du Limousin a été un des premiers créés en France : c'était en 1975. On en compte désormais 106 sur tout le territoire. Le CIDFF apporte une « vision globale et transversale de la vie des femmes », selon Maryse Dubois, sa présidente, sur des sujets aussi variés que le droit, donc, mais aussi la parentalité, l'emploi, la formation... L'antenne limousine est par ailleurs une des rares en France à proposer de la VAE (validation des acquis de l'expérience) et ce depuis 2003. En moyenne, le CIDFF accueille 4.500 personnes chaque année et traite près de 9.000 demandes d'information.
En Limousin, le siège se trouve depuis quelques jours au 46, avenue des Bénédictins à Limoges. On peut s'y rendre du lundi au vendredi de 9 heures à 12 heures et de 13 heures à 17 heures, 16 heures le vendredi après avoir pris rendez-vous au 05.55.33.86.00. Le Limousin compte par ailleurs 20 points d'information dont 10 en milieu rural. Le CIDFF Limousin, ce sont 13 salariés dont 4 juristes.

Marjorie Queuille




Le 8 mars, journée internationale des droits des femmes, à la maison d'arrêt de Limoges, un atelier mixte a été animé par le CIDFF du Limousin pour permettre à des détenus d'amorcer une réflexion sur l'évolution des droits des femmes.



Société

Homme ou femme : qui est à l'origine de ces inventions ?

Publié le 08/03/2019 à 19h25


Patricia Autef, juriste au CIDFF, a animé l'atelier mixte sur les droits des femmes à la maison d'arrêt de Limoges. Au fait, l'inventeur du sèche-linge est un homme, l'Américain George T. Sampson, en 1892. © Thomas JOUHANNAU

A l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, le centre d'information des droits des femmes et des familles organise depuis plusieurs années un atelier mixte au sein de la maison d'arrêt de Limoges. Objectif : ouvrir la discussion autour de l'évolution des droits des femmes. Et apprendre plein de choses au passage...

Ce vendredi 8 mai, jour officiel consacré à la défense des droits des femmes dans le monde, huit détenus de la maison d'arrêt de Limoges, six hommes et deux femmes, ont participé pendant deux heures à un atelier sur l'évolution des droits des femmes en France.

Animé par Patricia Autef, juriste au CIDFF (centre d'information des droits des femmes et des familles) de la Haute-Vienne, il a donné lieu à des échanges très vivants, non dénués d'humour voire de second degré... parfois, empreints de quelques clichés aussi, mais pas tant que cela.

Quelques surprises

Outre un quiz consacré à l'évolution des droits des femmes dans l'histoire, les huit participants ont pu s'essayer au jeu du « est-ce un homme ou une femme qui a inventé ça ? ». Et les surprises n'ont pas manqué... La preuve, avec entre guillemets les réflexions suscitées.

Petite précision : pendant très longtemps une femme ne pouvait prétendre à avoir son nom associé à un brevet que si elle était célibataire ou veuve. Dans le cas d'une femme mariée, c'est l'époux qui récoltait les lauriers...

L'inventeur de la boîte de conserve est... « Bah, une femme, forcément, non ? » Bah... non, c'est un homme : le confiseur Nicolas Appert en 1795.

L'inventeur de l'essuie-glace est... « Oh, c'est bien une idée de femme, ça. » Eh oui, c'est une femme : Mary Anderson (1903). « Ah j'en étais sûre ! T'as vu si on est intelligente ? On ne sait pas faire les conserves, mais on sait inventer des trucs malins ! »

L'inventeur du soutien-gorge est... Hilarité masculine générale : « Un hoooomme ! » Faux : c'est une femme, Hermine Cadolle, en 1889. Puis en 1913, l'Américaine Mary Phelps Jacob l'a amélioré.

L'inventeur du téléphone est... Fou rire général : « Oh ça, c'est une femme, vu le temps qu'elles y passent ! » Eh bien c'est un homme, Alexander Graham Bell, qui en a coiffé un autre sur le poteau, Elisha Gray, en 1876. Les deux hommes avaient déposé leur brevet le même jour...

L'inventeur de la scie circulaire est... Une femme : Tabitha Babbitt, en 1810.

L'inventeur du lave-vaisselle est... Une femme, encore : Josephine Cochrane en 1886.

L'inventeur de la vidéosurveillance est... « Un homme, je parie, sur une idée d'une femme ! » « Non, une femme car elles veulent toujours tout surveiller ! » Eh bien il s'agit bien d'une femme, Marie Van Brittan Brown... avec l'aide de son mari. C'était en 1966.

L'inventeur de la crèche est... Un homme, Firmin Marbeau, en 1844 (à Paris). Et celui du landau aussi : l'Anglais William Kent, en 1733.

L'inventeur du chauffage de voiture est... Une femme, Margaret A. Wilcox en 1893. « En fait, les femmes, elles ont inventé tout ce qui contribuent au confort. »

L'inventeur de la pilule contraceptive est... Un homme, le docteur Gregory Pincus, en 1956.

L'inventeur du fer à coiffer électrique est... Un homme, René Lelièvre, en 1959.

L'inventeur du radeau de sauvetage est... Une femme, Maria Beasley, dans les années 1870.

L'inventeur du moule pâtissier en silicone est... « Une femme ! » Raté : c'est un homme, Jean Daudignac, en 1987.


Rose ou bleu ?

Le rose pour les petites filles, le bleu pour les petits garçons. C'est assurément le cliché le plus répandu, des vêtements à la décoration de la chambre, en passant par les jouets. Et pourtant, jusqu'au début du XXe siècle, c'était l'inverse, comme l'a révélé Patricia Autef à un auditoire incrédule. « Le bleu symbolisait la pureté, en référence à la Vierge Marie. Le rose, version pâle du rouge, faisait lui référence à la virilité et au pouvoir.


Marjorie Queuille







Le jeudi 8 novembre 2018 a eu lieu un colloque, organisé conjointement par la FNCIDFF et la CNAF. A cette occasion, notre directrice et notre juriste sont revenues sur le travail effectué sur le thème de la parentalité. Le CIDFF INFO de janvier 2019 revient sur cette évènement.






Le samedi 22 septembre avait lieu la fête du quartier du Val de l'Aurence "FestiVal". Le Cidff du Limousin a animé un stand égalité entre les femmes et les hommes. Les habitants ont été nombreux à participer aux différentes activités proposées par le CIDFF : un quizz et une roue de l'égalité.









La rencontre inter-actives a eu lieu dernièrement

Publié le 18/06/2018

Les membres de l'action « actives », venues de Haute-Vienne et de Corrèze se sont retrouvés à Guéret pour un moment de partage.

L'action « actives », déployée à Limoges, Guéret et en Corrèze s'est réunie à l'IRJFS (l'Institut Régional de Formation Jeunesse et Sport) de Guéret. L'occasion de partager un moment dans le sourire et la bonne humeur, entre femmes.

«Réactives donne des ailes ». Ce slogan emprunté à une marque de boisson énergisante résume bien l'action « Actives ». Conduite par le CIDFF (Centre d'information sur le droit des femmes et des familles) depuis 2010, l'action « actives » propose aux femmes qui ont perdu confiance en elles de se retrouver lors de groupe de parole.

Une journée réservée aux femmes

Les trois actions « actives », menées en Haute-Vienne, Corrèze et en Creuse se sont retrouvées à Guéret, autour d'une journée inter-actives. Au programme de la journée, groupe de travail pour échanger sur l'action « actives », pique-nique et jeux de questions sur le droit des femmes.

Pour Marie-Clémence Coudert, coordinatrice au CIDFF, l'action « actives » permet de sortir de l'isolement. « Ce sont des femmes isolées chez elles, qui ont envie d'autres choses mais qui n'osent pas », déclare la coordinatrice. « Lors de la rencontre inter-actives, on voit des femmes qui ont réussi à repenser leur vie ». Parmi ces femmes, trois amies : Virginie, Véronica et Élodie, toutes trois venues de Limoges.

Une chrysalide devenue papillon

Avec l'action « actives », elles ont repris leur vie en main. « On avait perdu confiance en nous. Quand on vous dit lorsque vous êtes mère de foyer, que vous vivez au crochet de la société, ça ne fait pas plaisir », affirme Élodie. « Le groupe de parole nous a permis de sortir de notre chrysalide pour devenir papillon ».

La journée inter-actives aura permis à ces femmes d'échanger sur leur parcours. Toutes ont repris goût à la vie et volent maintenant de leurs ailes.

Pauline Rapinat




Notre juriste a participé à l'émission de radio "Par les jeunes" le jeudi 12 avril sur Breniges Fm avec les jeunes de la mission locale de Brive et leur conseiller Pascal Morteyrol.

Le postcast de l'émission ici : https://www.mixcloud.com/Br%C3%A9nigesFM/par-les-jeunes-12-avril/



Le 8 mars, journée internationale des droits des femmes, France 3 Limousin a fait un reportage sur le CIDFF Limousin.

Pour voir le reportage : https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/haute-vienne/limoges/droit-femmes-affaire-tous-1436435.html



    Articles parus dans Le Populaire à découvrir en cliquant sur les liens suivant :




    Le samedi 21 octobre 2017 a eu lieu Le Rallye des Pépites à Limoges avec un équipage DDFE et CIDFF. Une très belle journée qui nous a permis de rencontrer le monde de l'entreprise et de nouer des contacts. Un jeu de piste à travers les entreprises de Limoges. Elles nous ont accueilli et nous ont fait vivre leur activité à travers des quizzs/épreuves.

    Merci à Orange, Enedis, SOPCZ, STEF, Rouquié Constructions, AVOS/La Giraffe et Legrand pour leur accueil.


    Les photos de la journéee :





    Dans le cadre de la journée internationale pour l'élimination des violences à l'encontre des femmes, la délégation départementale aux droits des femmes et à l'égalité en partenariat avec l'Association des Femmes élues de la Corrèze, organisait une rencontre sur les stéréotypes liés au sexe "Pas notre genre !" le Jeudi 30 novembre à la mairie de Naves. Ouverture de la soirée par Bertrand Gaume, préfet de Corrèze. Cette soirée était animée par une juriste du CIDFF.

    Tweet de Monsieur le Préfet : https://twitter.com/Prefet19/status/936311660540780544

    Préfet Corrèze : Sensibilisation des élus corréziens sur les #stéréotypes liés au #genre à #Naves Tous ensemble pour @Egal_FH #TourDeFranceEgalité




    Cette semaine dans le studio de BeaubFM le 23/02/2017, une conseillère du CIDFF et une participante de "Mon quartier a des Elles" répondent à une interview dans laquelle elles nous présentent :

    • l'exposition dédiée au projet "Mon quartier a des Elles" créée par les participantes. Cette exposition se déplace de quartier en quartier. Elle est, par exemple du 20 février au 5 mars, à la BFM de Beaubreuil.
    • les différents projets organisés par les participantes de "Mon quartier a des Elles" comme par exemple "les voisinneurs" ou encore "Toutes Sports"

    Plus d'information en cliquant sur le lien suivant :

    http://beaubreuil.org/events/bfm-de-beaubreuil-exp...






    Tweet de Monsieur le Préfet de la Haute-Vienne suite à sa venue sur "Mon quartier a des Elles"





    Cette semaine "Les chemins pour l'emploi" fête les 40 ans du CIDFF du Limousin avec 5 émissions au cours desquels la présidente et la directrice présente l'association et Marie-France Houdart, ethnologue, nous parle de la place des femmes dans l'histoire du développement du Limousin.





    Info Magazine présente le 40ème anniversaire de l'association dans cet article :




    Reportage de Télim pour l'émission "Vivons en Limousin" sur "Mon quartier a des Elles"





    Ci-dessous un reportage de France 3 Limousin sur les collégiens de Jean Moulin à Brive. Lors d'un stage sur le site des 1000 Sources à Bugeat, ils ont pu participer à différentes initiations sportives et à un atelier sur l'égalité Filles / Garçons dans le sport animé par notre conseillère à l'emploi.




    Ci-dessous vous trouverez :

    • Un extrait d'un journal diffusé sur les ondes de GRAL le 13 décembre 2016, nous présente un atelier de lutte contre la discirmination organisé par la Mission Locale de l'Agglomération de Limoges Métropole (87) et animé par le CIDFF

    Extrait du journal de GRAL du 13/12/2016


    • La Mission Locale de l'Agglomération de Limoges Métropole (87) fait appel au CIDFF du Limousin pour informer les jeunes sur les discriminations. La chronique 5 minutes en Limousin, diffusée sur les ondes du GRAL le vendredi 21 Oct. 2016 nous parle de ces ateliers.

    5 minutes en Limousin


    • Deux extraits de l'émission de radio :"Les chemins pour l'emploi" diffusée les 4 et 6 octobre au cours de laquelle une référente PLIE du CIDFF présente son travail d'accompagnement vers l'emploi.

    Les chemins pour l'emploi du 4 octobre 2016

    Les chemins pour l'emplois du 6 octobre 2016


    • Clip 27 %, réalisé par la Région Limousin en collaboration avec CIDFF du Limousin sur les inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes en Limousin. Les constats, les raisons et les solutions.

    L'égalité professionnelle en Limousin : 27%



    • Vous trouverez ensuite des articles parus dans la presse parlant de notre association.

    Nos partenaires